Précipite toi

Je me plains souvent
À cause du temps qui passe trop vite
Maintenant je souffre qu’il soit lent
Je voudrais qu’il se précipite

Sans rien attendre
Sans aucune barrière

Je subis sans jamais pleurer
Des larmes je sais les prendre
Avec mes mains pour les essuyer
Elles qui coulent pour me vendre

Sans rien attendre
Sans aucune barrière

J’espère prendre les décisions
Les bonnes qui me relient à la vie
La vie qui nous donne le bon
Des choses de l’éternité accomplie

Sans rien attendre
Sans aucune barrière

Un geste routinier et désabusé
Une chorégraphie lancinante
Un charme perdu mais déployé
C’est un mouvement que l’on chante

Sans rien attendre
Sans aucune barrière

Le temps descend les marches
Nous fixe du regard sans rien dire
Il s’acharne sur toutes tâches
Pour mieux nous maudire

Sans rien attendre
Sans aucune barrière

Je vais je reviens mais pourquoi
Attendre quelque chose d’insensé
D’impossible mais j’ai la foi
Fidèle sans doute je pourrais voler

Sans rien attendre
Sans aucune barrière
En noir et blanc je m’écoule
Près des rives de l’oublie
Mon cœur dégringole et roule
Et enfin je vais et prie

Sans rien attendre
Sans aucune barrière

C’est quand on sent la fin
Qui nous tenaille si fortement
Que nos vies arrivent au déclin
D’un amour peut-être violent

Que sans rien attendre
Sans aucune barrière
On commence nos prières
Pour une vue plus tendre