Cours

Cours au fond des choses qui te composent
Dans ces jardins de sons et d’instants de pauses
Cours tu n’as pas de limites tu es fort
Cœur vaillant et généreux tu brilles comme l’or
Lumineux et resplendissant de milles bonheurs
Tu cours virevoltant entre fontaines de joie et fleurs
Au petit matin tu récoltes les larmes d’étoiles
Tombé du ciel à la fin de la nuit pâle
Tu cours et tes yeux pétillent comme la braise
Seulement contre tout je ne veux pas que tu te taises
Parle de tout ce qui me tord de douleurs
Je suis seul pour affronter les malheurs
Cours pour montrer ce qu’est cette vie
Dans ces champs et prairies de l’éternel oublie.

J’aimerais que tu éblouisses par l’éclat de la vérité
De ta beauté, de ce que tu es, je n’ai jamais douté
Car toujours tu cours pour trouver ce qui manque
Tu le trouveras dans ce qui est de mon cœur la banque
Cherche bien car je sais qu’il y est
Quand tu le trouveras tu sauras comment aimer
Cours dans les champs du cœur et de l’âme
Tu as la place il n’y a aucune autre femme
La simplicité primitive de cette longue course
Va chercher le fond de ton cœur à la source
Cours toujours avec courage et endurance
Ne cherche plus jamais ce qu’il peut y avoir de sens
Je suis là et ne m’oublie pas
Je t’attend et reviens vers moi.